Le cerveau des enfants a besoin de pauses

Qui dit rentrée scolaire dit retour des devoirs et des leçons à apprendre à la maison. Or, ces devoirs ou leçons peuvent devenir un calvaire pour nos enfants et nous-mêmes. Ces derniers sont rapidement distraits et ont souvent du mal à se concentrer. Il faut savoir que le cerveau d’un enfant (et même d’un adulte) a besoin de faire des pauses pour être efficace. Ces pauses cérébrales permettent aux enfants de mieux se concentrer, d’augmenter leur productivité et de réduire leur stress.

Qu’est-ce qu’une pause du cerveau ?

Pour notre cerveau, une pause efficace consiste à changer la nature de la tâche. Lorsque le travail requiert beaucoup de réflexion ou de concentration, une bonne pause consiste par exemple à faire une activité manuelle ou une activité physique comme aller marcher ou interagir avec d’autres personnes. Ce type de pause demande un effort mental moindre ou différent, permettant d’être beaucoup plus vigilant par la suite.

L’idéal est de faire cette pause avant que la fatigue, la distraction ou le manque de concentration ne s’installe. Pour les élèves du primaire, c’est généralement après 10 à 15 minutes de travail. À ce stade, ils peuvent avoir besoin d’une pause de trois à cinq minutes. Les collégiens et lycéens peuvent travailler plus longtemps ; jusqu’à 20 à 30 minutes avant une pause.

Mais les « pauses » n’ont pas à être forcément actives.

Des activités relaxantes et calmes peuvent avoir des avantages similaires. Par exemple, faire des étirements, un coloriage, etc. Ces activités plus reposantes sont d’ailleurs une meilleure option si nous craignons qu’une activité physique ne surexcite notre enfant, l’empêchant ainsi de reprendre son travail. Quelques minutes suffisent pour donner à la zone surchargée du cerveau le temps de se rebooster.

Études sur l’importance des pauses pour le cerveau

Les étudiants, en particulier les jeunes, ont souvent du mal à rester concentrés pendant de longues périodes. Dans une étude, la psychologue Karrie Godwin et une équipe de chercheurs ont constaté à quel point les élèves du primaire étaient attentifs pendant les cours. Ils ont découvert que ces élèves passaient plus d’un quart du temps distraits, incapables de se concentrer sur l’enseignant ou la tâche en cours. Cependant, des cours plus courts ont retenu l’attention des élèves : les enseignants ont trouvé plus efficace de donner plusieurs leçons de 10 minutes au lieu d’une session de 30 minutes.

D’autres expériences ont montré que la « pause » du cerveau est cruciale pour consolider les souvenirs, réfléchir sur les expériences passées et planifier l’avenir. Les pauses maintiennent notre cerveau en bonne santé et jouent un rôle clé dans les capacités cognitives telles que la compréhension de la lecture et la pensée divergente (la capacité de générer et de donner un sens à des idées nouvelles).

Voilà pourquoi les récréations à l’école sont importantes pour nos chérubins.

Les avantages de la récréation

Les récréations aident à promouvoir la forme physique, qui à son tour stimule la santé du cerveau. L’exercice modifie la structure de notre cerveau, avec un certain nombre d’avantages : une attention et une mémoire améliorées, une activité cérébrale et une fonction cognitive accrues ainsi qu’une meilleure capacité à faire face au stress.

Des décennies de recherche montrent que les enfants physiquement actifs surpassent systématiquement leurs pairs inactifs sur le plan académique, à court et à long terme.

De plus, elles offrent aux enfants la possibilité d’acquérir des compétences essentielles pour la vie. La recherche montre que lorsque les enfants jouent ensemble, ils apprennent à se relayer, à résoudre les conflits et les problèmes. Ils apprennent également à gérer leurs propres émotions et leurs comportements : compétences fondamentales dans la vie future. Selon l’Académie américaine de pédiatrie, la récréation est « une composante cruciale et nécessaire au développement d’un enfant ».

Le temps de jeu non structuré offre une opportunité de jeu imaginaire et créatif. Il permet aux enfants de pratiquer une pensée divergente. Nos petits êtres bénéficient de la liberté d’explorer de nouvelles idées sans craindre l’échec ou le stress des notes.

L’exercice augmente le flux sanguin vers le cerveau, ce qui favorise la concentration et permet de rester alerte. Il réduit également le stress et l’anxiété.

La recherche a également montré que les enfants apprennent plus rapidement après avoir fait de l’exercice. Dans une étude, les enfants étaient 20% plus rapides à apprendre des mots de vocabulaire après avoir fait de l’exercice que lorsqu’ils ne l’avaient pas fait.

Il existe deux façons de planifier les pauses

 Par intervalles de temps

Les enfants plus jeunes ont tendance à bénéficier de pauses à intervalles réguliers. Par exemple, notre enfant pourrait travailler pendant 10 minutes, puis faire une pause de 3 minutes. Nous pouvons utiliser une minuterie (mon objet préféré 😊) pour l’aider à comprendre combien de temps passe et ce qu’il est capable de faire durant un laps de temps déterminé.

Par rapport au nombre de tâches accomplies

Les enfants plus âgés ont tendance à bénéficier de pauses en fonction des tâches accomplies. Par exemple, une fois les devoirs de mathématiques terminés, notre enfant pourrait faire une pause cérébrale de 5 minutes avant de passer aux devoirs d’anglais, ou encore, après avoir terminé cinq problèmes de mathématiques sur dix.

Résumé des avantages de la pause du cerveau

  • réduit l’anxiété
  • renforce la confiance en soi et l’estime de soi
  • permet de rester motivé
  • améliore la concentration
  • rend le travail efficace

Voilà, j’espère que cet article vous a été utile. Je vous retrouve bientôt pour le prochain article. Bon courage à toutes les mamans !

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tu es libre de recevoir gratuitement le livre

 "Devenir une maman organisée en 10 étapes"